#11-suggestions de livres

En attendant la suite de ce débat lors de la publication de l'acte II, voici une suggestion de lectures. 1: V13 de Emmanuel CarrèreChronique passionnante du procès des attentats de Paris,V13 permet de se préparer à suivre le procès du 22.03.16, car on le sait, les deux drames sont liés. 2: La Cellule de Soren Seelow, Kevin Jackson (Auteur), Nicolas Otero (Illustration)Enquête, manque de moyens, occasions manquées. "La Cellule" est un retour tragique sur les faits précédant le 13.11.15 et le 22.03.16. 3: La Légèreté de Catherine MeurisseAprès les attentatsde Charlie Hebdo,Catherine Meurisse décide de répondre à l'horreur par la beauté .4: Il nous reste les mots de Azdyne Amimour, Georges SalinesLe père d'une victime du 13 novembre et le père d'un des assassins du Bataclan dialoguent et essayent tous deux de comprendre.

En attendant la suite de ce débat lors de la publication de l'acte II, voici une suggestion de lectures.

1: V13 de Emmanuel Carrère

Chronique passionnante du procès des attentats de Paris,V13 permet de se préparer à suivre le procès du 22.03.16, car on le sait, les deux drames sont liés.

2: La Cellule de Soren Seelow, Kevin Jackson (Auteur), Nicolas Otero (Illustration)

Enquête, manque de moyens, occasions manquées. "La Cellule" est un retour tragique sur les faits précédant le 13.11.15 et le 22.03.16.

3: La Légèreté de Catherine Meurisse

Après les attentatsde Charlie Hebdo,Catherine Meurisse décide de répondre à l'horreur par la beauté.

4: Il nous reste les mots de Azdyne Amimour, Georges Salines

Le père d'une victime du 13 novembre et le père d'un des assassins du Bataclan dialoguent et essayent tous deux de comprendre.

A lire également

Politique
Culture
Environnement
Société

Bruxelles sans pub : une utopie (con)damnée ?

29 novembre 2030. Le réveil sonne. Avant de jouer ma mesure de la partition automnale bruxelloise, je me laisse happer par mes notifications nocturnes. D’un réseau social à un autre, je flâne dans les boulevards numériques. Pas une trace de ce qui nourrit mon envie d’attaquer ma journée… Je le sais, depuis un an la date est cochée. Et pourtant, aucun slogan. Aucune injonction à l’achat. Aucun produit en gros plan. Ils l’appellent “vendredi noir” certes mais moi, j’aimais bien être frappé par toutes ces couleurs. - 20 %, - 50 %, - 70 %. Du bleu, du jaune, du rouge. Pourtant aujourd’hui, les couleurs grisantes laissent place à la transparence des murs sociaux.
Ilyas Boukria
19/5/2024
Société

Washing machine : une industrie qui fait tourner la tête

Les responsables marketing n'ont pas froid aux yeux. Il est primordial d'alerter sur leurs tentatives d'appropriation des enjeux de société à des fins mercantiles. De toutes les couleurs... Pour les pointer du doigt, il faut pouvoir les identifier. Explications et cas concrets.
Amina Derouich
29/4/2024
Justice
Éducation
Société

Le souhait d’un autre temps

Deux fois plus de travail pour deux fois moins de reconnaissance. C’est la réalité de nombreuses femmes dans la société patriarcale qu’est la nôtre.📈📉 Comment s’extirper de ces carcans lorsque d’aucuns estiment encore que les femmes sont prédestinées à certains métiers ?Lorsque certaines de celles qui se battent contre ces injonctions perpétuent ces mêmes schémas pernicieux ? Lorsque la souffrance de toute une part de la société devrait rester invisible ?
Zélie Sels
30/3/2024