Enfants de terroristes, trajectoires de vie piégées.

Impossible d'aborder les trajectoires de vie dans un contexte terroriste sans penser à ces enfants que le sort a condamné... Pendant que certain·e·s sont choyé·e·s et protégé·e·s de tout, iels sont forcé·e·s de suivre leurs parents qui ont décidé de renoncer à tout pour prendre la route vers la Syrie ou l'Iraq.

Iels sont plus de 28.000 à n’avoir rien demandé mais à se retrouver pieds et poings liés dans des camps de déplacés au Nord-Est de la Syrie suite aux décisions de leurs parents.

Sur place, les conditions sont dramatiques : manque d’hygiène, surpopulation et insécurité rythment le quotidien.

En mars 2021, le Parlement européen s’est positionné en faveur de leur rapatriement même s’il n’existe pas de politique commune pour leur retour.

L’État belge ne souhaitait au départ récupérer que les enfant·e·s avant de faire machine arrière et de rapatrier 16 enfant·e·s et 6 mères en juin 2022. Depuis le début du conflit en Syrie et en Irak, plus de 140 belges sont revenu·e·s dans le plat pays.

Les opposant·e·s au rapatriement de ces enfants affirment que ces derniers sont des « bombes à retardement ». Bernard De Vos, ancien délégué général aux Droits de l’enfant rétorque que c’est en les laissant dans ces situations déplorables que le risque est le plus grand.

Contrairement aux femmes et aux hommes qui se sont rendu·e·s en Syrie de leur plein gré, les enfants n’ont pas eu le choix. Les punir pour les actes que leurs parents ont commis est injustifiable.

Que faire ?

Tu trouves aussi inacceptable de ne pas permettre à des enfants innocents de djihâdistes de revenir en Belgique après le choix de leurs parents ?

Plusieurs individu·e·s et associations se battent depuis des années pour que l'État belge procède à leur rapatriement.

L'ancien délégué général aux Droits de l’enfant, Bernard De Vos, s'est toujours battu à ce sujet. Son travail a permis de bouger les lignes notamment en convainquant l'État belge de rapatrier les mères avec leurs enfants.

C'est avec Child Focus qu'il s'est rendu en Syrie. La fondation belge a également publié une « lettre ouverte aux membres du gouvernement fédéral" à ce sujet en 2019.

https://www.sudinfo.be/id145627/article/2019-10-09/offensive-turque-en-syrie-child-focus-et-bernard-de-vos-reclament-le

Les équipes d'SOS Enfant s'occupent quant à elles du suivi des enfants de djihadistes à leur retour. Iels sont examiné·e·s à l'hôpital, soigné·e·s et reçoivent une assistance psychologique.

Aujourd'hui, tout un chacun·e peut agir. Plusieurs pétitions sont régulièrement lancées. Un appel pour un rapatriement d'urgence des belges en Syrie a été créé par des personnalités académiques.

https://forms.office.com/Pages/ResponsePage.aspx?id=qHxbaagtRUWi2kLQN4TlhfR68_78vpxNiV4PRo2oIeZUMjhKTzVFSTA4OUY4VDhOQk03Wk1UWEYwNy4u

Source : UNICEF, RTBF

L'équipe Parresia
10/10/2023

A lire également

Éducation
Justice
Politique
Société
Technologie

Dévoile-moi ton visage et je te dirai qui tu es

Dévoile-moi ton visage et je te dirai qui tu es. Parresia a choisi de se pencher sur la reconnaissance faciale et sur les enjeux qui y sont liés dans la toute première réglementation mondiale proposée par l'Union européenne : l'IA Act. Méfiez-nous des yeux qui ne sauraient voir...
Amina Derouich
19/2/2024
Technologie

Forbidden stories traque les "usines à mensonges"

"Industrie de l'infox", "usine à mensonges", "campagnes de fausses informations", les appellations pleuvent pour décrire ce que révèle l'enquête Story Killers au sujet "des mercenaires de la désinformation" Des services de manipulation en ligne, voilà ce qui se monnaie depuis plusieurs années maintenant. Ingérence dans des élections ou pure décrédibilisation: tout est bon pour faire tomber l'adversaire Et des sociétés discrètes, comme Team Jorge, en ont fait leur activité phare et rentable Une enquête menée par Forbidden Stories dont font partie @lemondefr @radiofrance
14/2/2023
Culture

Les justes mots musicales

Vous connaissez cet effet satisfaisant ? Celui où l'on écoute une musique qui trouve les mots justes pour répondre à une situation que l'on vit. Celui où les mots raisonnent, où l'instrumentale vibre plus encore par la justesse du moment.
30/1/2023